Conseils suite à votre augmentation mammaire en Tunisie

Une fois l’opération d’augmentation mammaire finie, il est naturel de ressentir de la douleur ou encore une sorte de malaise. D’où l’importance de prendre des antidouleurs et pour ne pas attendre que cela ne devienne insupportable.

Toutefois, il faudra s’attendre à ce qu’il y ait des effets secondaires indésirables comme des étourdissements, des nausées ou des vomissements. Il est essentiel de même que vous preniez vos médicaments prescrits par le chirurgien sans les mélanger avec de l’alcool.

Les recommandations du chirurgien :

Il est recommandé pour la patiente après avoir subi son intervention de chirurgie mammaire :

  • D’utiliser des compresses froides ainsi que des sacs de glace pour réduire l’inconfort, améliorer l’enflure et accélérer la récupération. L’application se fait après l’intervention d’augmentation mammaire et ce, pendant une dizaine de minutes.
  • Il faut, en outre, éviter d’appliquer les sacs de glace directement sur la peau de peur de ne la blesser, et recourir à une serviette douce pour la protéger.

Il est tout à fait possible que vous ressentiez des nausées après l’intervention d’augmentation mammaire et au cours de votre période de convalescence. Pour palier à cette situation, il est possible de :

  • Réduire la quantité d’antidouleurs.
  • Prendre un médicament contrôlant la nausée.

Concernant les médicaments :

Il faut savoir qu’il n’existe pas jusqu’à ce jour, de liste de médicaments qui améliorent la guérison. Il est toutefois recommandé de ne pas ingérer de suppléments à base de plantes, des médicaments spéciaux ou des vitamines. Quant aux suppléments particuliers, ils devraient être stoppés au minimum deux semaines avant l’opération d’augmentation mammaire.

Les consignes quotidiennes :

Une fois que l’opération de chirurgie mammaire ait été faite, quelques symptômes peuvent apparaître. Toutefois, la patiente ne devra pas s’en inquiéter car il existe bien des remèdes à cela.

Les premiers symptômes après l’opération :

A la suite de l’opération, il est possible que vos seins aient des allures décolorées, rouges ou encore luisantes, et peuvent également produire une sensation sensiblement cuisante. Il ne faut pas vous inquiéter car ces symptômes ne s’inscrivent pas dans la durée et la peau s’accommode rapidement aux prothèses mammaires.

Les petits remèdes efficaces :

Afin de vous apporter un soulagement à effet immédiat, vous pouvez appliquer une crème hydratante sur la surface du sein. Aussi, dans certains cas, les mamelons peuvent-ils devenir irrités et sensibles pendant la période de récupération. Pour y remédier, il vous est possible de recourir à des coussinets médicaux et des bandes rondes qui vous permettent de protéger vos mamelons de l’éventuelle sensibilité.

Qu’en-est-il de la cicatrice ?

S’agissant de la cicatrice, son apparence finale dépend de différents facteurs. Elle sera au début enflée et rouge et se dégonflera progressivement.

Pour réduire la taille de la cicatrice, vous pouvez appliquer des bandes de papiers chirurgicaux sur l’incision, des bandes de silicones sur la cicatrice dans le cas où elle est enflée et rouge et notamment du gel topique au cours des premiers mois suivant l’intervention.

Il est impératif, en outre, d’éviter le soleil et les salons de bronzage au cours des six mois suivant l’opération et de s’hydrater souvent : 8 verres d’eau au moins sont recommandés par jour.